Des Congrégations Mariales a la Communauté de Vie Chrétienne

Nous sommes convaincus que la CVX peut beaucoup apporter à l'Église et à notre société. En effet, le rôle assumé par les CONGRÉGATIONS MARIALES durant plus de 400 ans d'histoire dans la formation des laïcs, au service du Royaume, est un précieux patrimoine pour la CVX. Mais "Communauté de Vie Chrétienne" n'est pas seulement un nouveau nom donné aux Congrégations Mariales depuis 1967. Pour reprendre l'expression du P. Paulussen, la CVX représente la renaissance d'un mouvement, presque un nouveau commencement Pour approfondir notre identité et mieux la comprendre, il est sans doute préférable de connaître notre origine. Au cours de ces quatre derniers siècles, de nombreuses générations nous ont préparé la voie. La nouvelle identité de la CVX est exprimée dans ses Principes Généraux, approuvés en 1971 et révisés en 1990. Dès le début, cependant, on a éprouvé le besoin de compléter ce texte fondamental par d'autres documents plus explicites sur le processus de formation propre à la CVX.

Les grandes lignes de notre histoire

1563 Un professeur jésuite du nom de Jean Leunis forme un groupe avec des étudiants du Collège romain pour le progrès spirituel - les Congrégations mariales étaient nées. Ce premier groupe devient rapidement un modèle pour d'autres congrégations dans le monde entier.

1578 Le Supérieur général de la Compagnie de Jésus, Claudio Aquaviva, approuve les Règles Communes pour ceux qui désirent vivre en congrégation.

1584 Par sa Bulle Omnipotentis Dei, le Pape Grégoire XIII autorise la première congrégation du Collège Romain (la Primaria) à être à la tête de toutes les congrégations.

1587 Le Pape Sixte V, accédant à la demande de la Compagnie de Jésus, publie la Bulle Superna Dispositione. Cette bulle accorde le droit au Supérieur Général de la Compagnie de Jésus d'établir dans d'autres lieux des congrégations affiliées à la première et dont les membres ne fréquentaient pas nécessairement les écoles jésuites.
Il peut être intéressant de rappeler aujourd'hui qu'à cette époque, les jésuites et les laïcs membres des congrégations travaillaient fréquemment en équipe. Le XVIIème siècle ne vit pas seulement l'apogée de la vie de congrégation mais aussi le début de son déclin spirituel.

1748 Le Pape Benoît XIV en publiant la bulle Praeclaris Romanorum essaie de donner un nouveau souffle à la vie de congrégation. Cette Bulle qui avantage les congrégations en accordant à leurs membres des bénéfices spirituels supplémentaires, a peut être eu un effet néfaste. A cette époque, la Compagnie de Jésus, victime d'intriques politiques, se battait déjà pour survivre.

1773 Le Pape Clément XIV supprime l'ordre des jésuites et décide que les congrégations deviendront une oeuvre ordinaire de l'Eglise universelle. Le XVIIIème siècle voit une forte augmentation du nombre des membres, de 2 500 groupes à 80 000. Cela entraîne une moindre ferveur et un relâchement de la pratique. La vie spirituelle des membres et leur action sociale envers les exclus de la société se bornent à de pieuses pratiques et à des célébrations annuelles symboliques. Les congrégations mariales deviennent un pieux mouvement de masse, différent de ce que Jean Leunis ou Aquaviva avaient projeté.

1922 Le P. Ledochowski, Supérieur général de la Compagnie, convoquent les jésuites qui oeuvrent avec les Congrégations mariales. Le secrétariat central, un centre de service, est créé. C'est le premier secrétariat pour les oeuvres jésuites. Aujourd'hui, la Curie s.j. a huit bureaux semblables destinés à d'autres oeuvres. Ce fut le premier pas vers le renouveau.

1948 Le Pape Pie XII dans sa Constitution Apostolique Bis saeculari, nous incite à renouveler les Congrégations mariales. " Bis Saeculari était exactement ce qu'il fallait : une déclaration claire, faisant autorité, sur l'identité véritable des congrégations mariales, un appel pressant à la réforme, des orientations pour l'avenir et quelques déclarations sur l'apostolat laïc en général. Ce document a un impact énorme." P; Paulussen, s.j. in: ("DIEU OEUVRE AINSI").

1950 A l'appel du Supérieur général, le Père Jansen, 71 jésuites venant de 40 pays se réunissent à Rome : c'est la première réponse à Bis Saeculari.

1951 Le premier congrès mondial pour l'apostolat laïc se déroule à Rome ; c'est pour 40 délégués de 16 pays l'occasion de se réunir et d'aborder le sujet d'une fédération mondiale.

1952 Congrès eucharistique à Barcelone : ce congrès est l'occasion de se retrouver et d'approfondir les discussions qui portent sur la "Fédération mondiale". On demande au Secrétariat central de Rome de préparer des statuts.

1953 La Fédération mondiale des Congrégations mariales est approuvée par le Pape.

1954 1ère assemblée de la Fédération mondiale à Rome.

1959 2ème assemblée à Newark, E.U.

1962 Ouverture du Concile Vatican II.

1964 3ème assemblée de la Fédération mondiale à Bombay, Inde ;

1967 4ème assemblée - un nouveau nom et un nouveau début : Les Communautés de Vie Chrétienne ;

1968 Le jour de la fête de l'Annonciation, le Pape Paul VI, confirme les Principes Généraux de la Fédération mondiale des Communautés de Vie chrétienne;

1970 5ème assemblée à Saint Domingue, une crise et un défi (les Principes généraux sont amendés et approuvés en 1971 par le Saint-Siège).

1973 6ème Assemblée générale à Augsbourg (Allemagne) : l'appel à la libération, Au service de la libération de tous les hommes;.

1976 7ème Assemblée générale à Manille (Philippines) : l'appel à la pauvreté, Pauvre avec le Christ pour un meilleur service;

1979 8ème Assemblée générale à Rome : l'appel vers une Communauté mondiale, Vers une communauté mondiale au service d'un seul et même monde.

1982 9ème Assemblée générale à Providence : Le défi de devenir une communauté mondiale en mission pour "apporter la justice,";

1986 10ème Assemblée générale à Loyola : Avec Marie pour modèle de notre mission, être appelés à faire "tout ce que le Christ nous demande de faire,";

1990 11ème Assemblée générale à Guadalajara : Une communauté internationale "au service du Royaume, pour aller et porter du fruit";

1994 12ème Assemblée générale à Hong Kong: CVX communauté en mission "Je suis venu jeter un feu sur la terre, et comme je voudrais que déjà, il fût allumé !"

1998 13ème Assemblée générale à Itaici (Brésil) : approfondissant notre identité de communauté apostolique - clarifiant notre mission commune. " La CVX, une lettre du Christ rédigée par l'Esprit, adressée au monde d'aujourd'hui.".

2003 14ème Assemblée générale à Nairobi (Kenya): Envoyes par le Christ, membres d'un seul corps.

2008 15ème Assemblée générale à Fatima (Portugal): Cheminer comme corps apostolique: notre réponse à cette grace de Dieu. “Les apôtres, s`étant rassemblés auprés de Jésus, lui racontèrent tout ce qu`ils avaient fait et tout ce qu`ils avaient enseigné” (Mc 6, 30-34)

2013 16ème Assemblée générale à Liban: De nos racines aux frontières. "Celui – ci est mon Fils bien-aimé. Écoutez-le" (Mc 9, 7)


email: webmaster@cvx-clc.net